Emmos - Your World Is A Warfield

Emmos - Your World Is A Warfield - 4/6 - par Stryg
Emmos  -  Your World Is A Warfield
Groupe : Emmos
Album : Your World Is A Warfield
Genre :
Année : 0000
Label :
Pays :
Durée : 0000-00-00
Remarques :
Note : 4/6
FacebookTwitterGoogle+Email


Groupe : Emmos
Album : Your World Is A Warfield
Genre : Punk Black Metal
Année : 2007
Label : Altsphere Prod & I.Ex.M.N
Pays : France
Durée : 37 minutes


Tracklist :

1 - Emmos Is Alive
2 - Crumbs From The Table
3 - Eternal Day
4 - There's Always A Future
5 - Tortured Nature
6 - Neither God Nor Master
7 - Flesh (Loudblast cover)
8 - Your World Is A Warfield
9 - Tough Guy (Beastie Boys cover)
10 - Anarchy In The U.K (Sex Pistols cover)
11 - Fight For Your Right (Beastie Boys cover)
12 - Breaking The Law (Judas Priest cover)
13 - The Future Sound Of Doom
14 - K Knup A m'I



Je l'attendais de pied ferme depuis plusieurs mois : la nouvelle production d'Emmos, après un "Guided By The Devil" imparable et un "Last Breath" de très haute volée, voici donc "Your World Is A Warfield", opérant comme un tournant dans la discographie du one-man-band français ; En effet, si le précédent opus, "Last Breath" s'inscrivait dans une veine plus expérimentale, ambiente et atmosphérique, on s'attendait à voir un Emmos repartant sur la trace des deux premières demos, entre black metal primitif et heavy metal shamanique... Or, il n'en est rien...

Emmos a préféré se concentrer sur les origines de la perversion musicale et politique... à savoir le punk ! Car oui, le Emmos nouvelle cuisine se rapproche bien plus d'un MC5, d'un Sex Pistols que d'un quelconque groupe de metal ! L'artwork donne déjà le ton, à l'illustration très "anarchy" cut'n'paste, old school à souhait, faut avouer que ça change d'Odin, des petites forêts et de Lucifer ! Car il faut bien l'avouer, le groupe a carrément changé de tête ! Seules les guitares extrêmement saturées sont restées...

Tout ou presque a changé... Une production bien plus sale, donnant l'avantage à des cordes bien plus présentes qu'auparavant, celles-ci jouant sur un rythme effréné digne d'un MC5 ou des Stooges complètement défoncés, des riffs aussi primaires et simplistes que lors des premières demos mais ayant cette fois-ci adopté un feeling résolument punk, exit les influences heavy metal et les blast typés black... La voix hargneuse, par contre, reste tout de même identique, telle un cri primaire de haine et de dégoût, toujours autant gueulée, mais non hurlées...

Le charme indéniable d'un "Guided By The Devil" s'est quelque peu envolé au profit d'une évolution qui paraît tout de même concentrer et conforter JeFF dans un univers qui lui est proche... Mais Emmos reste Emmos, une musique noire et vomie, dépouillée, aux instincts primaires, une musique jouée avec les tripes... Dommage, les envolées lyriques, voire shamaniques de ses précédentes oeuvres me manquent...

Commentaires